facebook twetter Google+ اللغة العربية

Maroc-France: un nouveau chapitre dans les relations entre les deux pays

A l’issue de la visite au royaume du ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius a été reçu par le roi Mohammed VI après avoir eu des entretiens avec son homologue marocain, Salaheddine Mezouar. Le Maroc et la France ont adopté une déclaration conjointe. Les grandes lignes.

Dans cette déclaration qui confirme le retour à la normalité des relations maroco-françaises, Laurent Fabius a «réitéré le soutien de la France à la dynamique de réforme, d’ouverture et de progrès impulsée au Maroc, sous la conduite de Sa Majesté le Roi  Mohammed VI». Les deux parties rappellent que la visite au Maroc du ministre français des Affaires étrangères s’inscrit dans le cadre de la nouvelle dynamique de coopération confiante et ambitieuse entre Paris et Rabat, annoncée par les deux Chefs d’Etat lors de leur entretien au Palais de l’Elysée, le 9 février 2015. Et d’ajouter que cette visite donne un nouvel élan au dialogue politique bilatéral dans tous les domaines, le Maroc et la France constituant l’un pour l’autre des partenaires clés dans la gestion des enjeux régionaux et internationaux d’intérêt commun.
La déclaration conjointe met l’accent sur la volonté des deux pays d’approfondir le partenariat d’exception noué de longue date entre les deux pays, notant avec satisfaction qu’un nouveau chapitre a été ouvert. «Après les regrettables incidents des derniers mois, les deux pays se sont félicités de la maturité et de la solidité de leur relation bilatérale qu’ils se sont engagés à préserver et à protéger ensemble, activement et en toute circonstance, dans l’esprit d’amitié, de confiance et de respect qui la préside», se félicitent les deux parties.
La coopération dans le domaine de la sécurité a également été un point de satisfaction mis en exergue par la déclaration conjointe. Ainsi, les rencontres successives entre ministres de la Justice et de l’Intérieur ont confirmé la volonté de coopérer dans ce domaine et conforté la reprise effective de l’entraide pénale. «M. Mezouar et Fabius ont, à cet égard, appelé de leurs vœux une ratification rapide du Protocole additionnel à la convention d’entraide judiciaire bilatérale en matière pénale signé le 6 février 2015», soulignent les deux parties.
Une feuille de route commune pour les deux années à venir sera définie lors de la XIIème Rencontre de Haut Niveau franco-marocaine, qui se tiendra à Paris fin mai ou début juin, a-t-on indiqué en rappelant la visite au Maroc, le 10 avril, du Premier ministre français, Manuel Valls, à l’invitation de son homologue marocain, Abdelilah Benkirane.
Sahara: la France appuie le Plan d’autonomie marocain
La déclaration conjointe énumère les points abordés par Salaheddine Mezouar et Laurent Fabius. Des points sur lesquels les deux parties partagent la même position. Il s’agit notamment de la lutte contre le terrorisme et de l’engagement constant du Maroc et de la France pour combattre toutes les formes de radicalisation, en promouvant un message de tolérance et d’ouverture.
La question du Sahara a également été au menu des discussions entre les deux ministres. En ce sens, la France a réitéré son soutien aux efforts déployés dans le cadre des Nations Unies pour parvenir à un règlement politique. «La France s’est félicitée de la reprise du processus de négociations à la suite des clarifications apportées lors de l’entretien entre Sa Majesté le Roi Mohammed VI et le Secrétaire général des Nations Unies, M. Ban Ki-moon, le 22 janvier 2015. Dans ce contexte, la France appuie le plan d’autonomie marocain comme base sérieuse et crédible d’une solution négociée, conformément aux résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies», se félicite-t-on dans le texte de la déclaration conjointe.


Laissez un commentaire