facebook twetter Google+ اللغة العربية

La présence des FAR renforcée à la frontière avec l’Algérie

Bouchaïb Arroub, Inspecteur général des Forces armées royales, procède à un redéploiement massif des effectifs militaires, en renforçant la présence armée à la frontière Est avec l’Algérie.

«Mobilisation peu ordinaire pour octroyer aux Forces armées royales davantage de capacités, notamment à la frontière Est avec l’Algérie», révèle Al Massae dans son édition de ce mardi 17 février. «Le général Bouchaïb Arroub, Inspecteur général des Forces armées royales, commandant de la zone sud, a activé plusieurs décisions stratégiques, notamment celle d’apporter un sang neuf à plusieurs zones militaires, avec à leur tête la frontière Est du royaume avec l’Algérie», dévoile le quotidien, en évoquant un nouveau redéploiement des effectifs humains et matériels destiné à renforcer les capacités des Forces armées royales.

Toujours selon Al Massae, le général Arroub, qui vient droit du milieu de la documentation et du renseignement, aurait procédé à une nouvelle structuration des postes militaies marocains frontaliers avec l’Algérie, en plus de changements d’ampleur annoncés se rapportant à la structure interne de l’institution militaire marocaine, à travers la reconsidération du rôle du haut commandement de la zone sud basé à Agadir.
«La nouvelle structure envisagée par les hauts gradés des Forces armées royales, planifiée à la lumière de la nouvelle configuration régionale, implique des changements d’envergure au sein de nombreux services sensibles», ajoute Al Massae.
A cet effet, plusieurs dossiers auraient été ouverts par le général Arroub. Parmi lesquels, figure celui de la pêche hauturière. Le haut responsable militaire marocain aurait diligenté une enquête pour identifier les dysfonctionnements entachant l’opération de contrôle de l’activité de pêche dans le littoral atlantique sud du royaume.
le360.ma


Laissez un commentaire

Captcha loading...