facebook twetter Google+ اللغة العربية

Maroc : L’automobile moteur des exportations

En 2014, les exportations du secteur automobile ont progressé de plus de 25% par rapport à 2013 pour atteindre 40 millions de dirhams. Le secteur automobile passe devant celui des phosphates.

Côté exportation, on assiste à une augmentation de 11 milliards de dirhams en valeur, soit 6,1% de plus. La contribution du secteur automobile dans cette amélioration est déterminante. Pour la première fois, le Maroc a pu exporter près de 40 milliards de dirhams en automobile (8 milliards de plus), dont la moitié en construction locale grâce à Renault, l’autre moitié étant constituée surtout du câblage. Cette croissance supérieure à 25% présage un changement important pour l’économie du Royaume.  Il s’agit d’une première dans l’économie nationale qu’il faut apprécier à sa juste valeur en l’approchant des exportations de phosphates et produits dérivés.
Le textile revient sur le marché européen
 En effet, OCP Group et ses filiales ont vendu à l’extérieur du Maroc pour 37 milliards de dirhams, le même montant que l’année dernière. Il faut néanmoins reconnaitre que ces deux dernières années peuvent être qualifiées de moyenne, puisqu’on est très loin du record d’OCP Group qui est de quelque 64 milliards de dirhams.
Cette année, deux autres secteurs refont surface, notamment le textile et l’agroalimentaire. Le textile a vu ses ventes progresser de 1,2 milliard de dirhams, s’établissant à un peu plus de 33 milliards de dirhams. Cette croissance de 3,8% est une véritable aubaine pour l’économie et marque sans doute un retour du textile marocain sur le marché européen où la Chine sera de moins en moins présente dans les années à venir.


Laissez un commentaire

Captcha loading...