facebook twetter Google+ اللغة العربية

L’épave d’un cargo anglais échoué en 1918 retrouvé près d’Agadir

Une équipe de plongeurs et un chercheur marocain, spécialisé en archéologie aquatique, ont découvert ce dimanche l’épave d’un bateau à vapeur anglais, le « Baynyassa SS », au large de la plage de Sidi Toual (à 15 kilomètres d’Agadir). C’est le plongeur professionnel Said Ait Bâaziz, à qui l’on doit la découverte d’un navire portugais en 2013, qui avait repéré, un an auparavant, les vestiges avec l’aide de deux jeunes de la région.
Les débris du cargo anglais sont situés entre 6 et 10 mètres de profondeur sur une superficie de 700 mètres carrées. Ainsi, l’équipe scientifique a pu mettre la main sur des portes, des pièces du moteur, des grandes barres de fer et des composants de la coque. Selon toute vraisemblance, le paquebot faisait 122 mètres de longueur pour 16 mètres de largeur, 8,5 mètres de hauteur et avait une capacité de 4 937 tonnes.
D’après les premiers prélèvements, il s’agit d’un bateau qui devait effectuer une traversée transatlantique entre le port de Santos (Brésil) et Gibraltar durant la fin de l’été 1918. Mais le cargo avait changé d’itinéraire de navigation vers les côtes d’Agadir à cause d’une panne technique. Selon M. Ait Bazziz cité par la MAP, le navire se serait échoué le 15 septembre 1918 sans causer de pertes humaines
MAP



Laissez un commentaire

Captcha loading...