facebook twetter Google+ اللغة العربية

Communiqué : L’Union des Mosquées de France condamne les propos choquants d’Eric Zemmour

Communiqué 

L’Union des Mosquées de France (UMF) condamne avec la plus grande fermeté les propos profondément choquant d’Eric Zemmour à l’égard des musulmans de France dans une interview accordée, le 30 octobre 2014, au journal italien le Corriere della Sera.
L’Union des Mosquées de France observe avec grand regret que ce polémiste qui a déjà été condamné pour incitation à la discrimination raciale continue à bénéficier allègrement de plusieurs tribunes médiatiques.
L’UMF espère que le soutien salutaire du Ministre de l’intérieur, Monsieur Bernard Cazeneuve, aux musulmans de France odieusement attaqués ainsi que son  appel à tous les républicains à réagir et à manifester leur solidarité puisse déboucher sur  le déclenchement de poursuites analogues à celles préconisées et mises en œuvre par le gouvernement dans des cas similaires.
L’UMF appelle toutes les forces vives de la nation à afficher, aujourd’hui plus que jamais, un front uni et solidaire pour faire barrage à toute alliance entre les extrémistes qui se nourrissent et se renforcent mutuellement par leurs comportements excessifs.
Fait à Paris, le 16 décembre 2014
Mohammed MOUSSAOUI, Président de l’UMF

Communiqué     

Ce mardi 16 décembre 2014, la terreur des talibans a frappé au Pakistan faisant plus de 140 victimes et plusieurs dizaines de blessés parmi les enfants d’une école à Peshawar. La veille un déséquilibré a causé la mort de deux citoyens lors d’une prise d’otages à Sydney.
Dans les deux cas les auteurs de ces crimes ont affiché ostensiblement leur référence à la religion musulmane causant et entretenant ainsi la souffrance morale de plus d’un milliard et demi de musulmans qui se sentent impuissants face à ce dévoiement insupportable de leur religion.
L’Union des Mosquées de France (UMF) qui est horrifiée par cette violence meurtrière à visages multiples la condamne avec force et exprime sa profonde indignation face à l’ampleur des maux et des souffrances qu’elle engendre.
L’Union des Mosquées de France exprime sa compassion et sa solidarité aux victimes et à leurs familles et appelle les musulmans de France à multiplier les moments de prière et de recueillement pour la mémoire de toutes les victimes.
Face aux traitements médiatiques et aux réactions qui ont accompagné et suivi les attentats de Sydney et de Peshawar, l’UMF exprime sa crainte de voir s’installer dans les consciences collectives une sorte de hiérarchie entre les violences en fonction de leurs victimes ou des endroits où elles se déroulent et rappelle avec force que la vie et la dignité humaine est une et indivisible.
Fait à Paris le 16 décembre 2014
Mohammed MOUSSAOUI, Président de l’UMF
 



Laissez un commentaire