facebook twetter Google+ اللغة العربية

Appel à toutes les personnes de conscience

Depuis le 01/11/2014 le vrai visage criminel du front Polisario a commencé dévoiler après l’intervention brutal de ces force policiers contre de la protestation pacifique dans les camps refugies sahraouis a Tindouf devant le siège du sécuritaire général du front Polisario a Rabouni, qui réclame le droit de manifester.
Les photos diffusées par les militants sahraouis, jour après jour, malgré le black-out médiatique et le blocus sécuritaire imposé sur les camps refugies sahraouis en territoire algérien, ils Interpellent à chaque conscience humaine de faire tout son possible pour aider à passer leur message au monde, Parce que dans Les camps refugies sahraouis à Tindouf, il n’y a pas de presse, ni de la présence des organisations internationales, et le service d’Internet est considéré comme un luxe.
Sur les photos on voit:
– le prisonnier politique Mohammed Sidi Aouba qui s’est fait casser trois dents lors de l’intervention des forces policières du front Polisario sur les manifestants, le 2 novembre 2014, comme, il a perdu aussi quatre dents dans la prison (total sept dents
– On voit aussi le jeune homme Maati Embarak Hamdi, se retrouve
désormais immobilisé dans un fauteuil-roulant après avoir été agressé pendant la manifestation par les services policiers du front Polisario.
– Il faut savoir aussi que, Mme Amaymina Labayhi kharoub été frappé à la hauteur du visage lui faisant perdre de vue complètement dans un deses yeux.
– Il y a aussi le jeune Khatri Hamada Mahgoub Uday qui a perdu trois de ses dents pendant la manifestation.
Comme, on voit également quelques contusions et des plaies sur les corps de certains prisonniers.
Ici-Joignez également les photos des victimes, les photos des refugies sahraouis manifestait pacifiquement avant d’être attaqué violemment par les services policiers du front Polisario. Il y a aussi des photos de certains prisonniers.
Il y a toujours les 15 arrêtes dans la prison du Polisario, en raison de leur participation de la manifestation pacifique devant le siège du secrétaire général du Polisario.
Les refugies sahraouis lancent un appel au secours, pour venir voir leur situation politique catastrophique, et leurs droits humains bafoués par le front Polisario, ou envoyer une commission d’enquête sur place, le plus rapidement possible. afin de protéger les réfugiés sahraouis dans les camps de Tindouf de une éventuelle agression militaire et policiers de la part du front Polisario.



Laissez un commentaire