facebook twetter Google+ اللغة العربية

La guerre des capitales régionales aura-t-elle lieu ?

La bataille des chefs-lieux régionaux a déjà commencé. L’on s’organise le mieux possible pour défendre sa «capitale». Un privilège que l’on pense avantageux sur les volets investissements et positionnement. Tout le monde se mobilise pour plaider le potentiel de sa province. Le maquis virtuel aidant, l’armée de la «capitale» fonce et brandit en avant la bannière de la victoire. Ensemble pour «notre ville» capitale de la région ! L’adverbe «ensemble» unit toutes les visions.
Fini les conceptions rationnelles, l’on se range selon l’appartenance spatiale. L’on n’est pas censé avoir une couleur particulière, le fait d’habiter la même province nous met dans la même tranchée. C’est bien la guerre, non ? L’on reporte à plus tard tout ce qui est vision politique, dans ce cas de figure. Tout ce qui compte, c’est l’affinité spatiale, territoriale, voire même ethnique. «On est historiquement mieux placé que les autres »… «On a tout le potentiel économique et logistique requis pour s’ériger en chef-lieu» … «Le nombre d’habitants devrait être décisif» Mais l’on ne pense jamais à la complémentarité et à l’intégration régionale ! A Ouarzazate comme à Nador, à Meknès comme à Tanger, et à Tétouan comme à Fès … la raison est aux abonnés absents !
Un peu partout, l’on commence ainsi à chercher les coordinations ou des alliances qui supportent une ville ou une autre. Certains ont même réussi à mobiliser les parlementaires, les présidents de communes, les opérateurs économiques et la société civile … Les considérations de la distance, de l’histoire, du potentiel, de la position géographique sont mises en avant.
Pourtant, les expériences internationales nous montrent que cet obstacle est facilement contournable. Aux Etats-Unis, à titre d’exemple, les capitales de plusieurs Etats ne sont jamais les grandes métropoles, mondialement connues. En Californie, la capitale est bien Sacramento et non Los Angeles. Au Texas, la même chose, puisque la capitale n’est ni Houston ni Dallas, mais bien Austin que personne ne connaît. Et pourtant, toutes ces régions tirent profit des plans de développement sans discrimination aucune. Le principe de démocratie spatiale permet ainsi de dissiper les craintes et doutes des anciennes zones de … la marge.
Jusqu’ici, l’on vit une absence totale d’un débat de fond ! Le vrai débat se trouve depuis quelques semaines déjà noyé dans les marécages des «capitales». Il y a lieu, dans ce contexte, d’évoquer l’initiative de la Coalition civile pour la régionalisation démocratique qui, depuis près d’une année déjà, et bien avant l’arrivée de la mouture de mauvais goût du gouvernement, fait le tour du pays pour analyser les thèmes porteurs tels que la régionalisation démocratique. Des rencontres ont été organisées pour débattre des thèmes suivants : les richesses naturelles, le droit au développement, les médias régionaux, la justice fiscale, la justice spatiale, la définition de la zone montagne, la régionalisation et le genre, la diversité culturelle et linguistique dans les régions, la régionalisation et l’équité … Autrement, l’on consacre le degré zéro du débat public.
Libération – Maroc


  • belghaze mohamed, le 13 octobre, 2014 à 19 h 03 min Said:

    alsahra magrebiaistarana akalemna bi alkanon aldauli 1975 ITARAFAT LNA MAHKAMAT LAHAY ANA ALSAHRA MAGREBIA TOM JALALAT ALMALEK ALMARHOM ALHASAN ATANE KAM BIMASERAT ALKADRA UACHARAK FEHA ALMAGHAREBAT DAKEL UAKAREJ 350000 ALF MIN ALREJAL UALNESA DAKEL ALMAGREB UAKAREJ DAHABNA KODOMAN BIDON SILAH UAHYAYNA SELAT ALRAHEM MA IKUANINA FE KOLIN MIN MADENAT ALOYON UALDAKLAT UALGUERAT UASMARAT UALSAKIA ALHAMRA UAUADE ALDHAB UALRGEBAT UATEDRAREN UATAKALLA ALISTIMAR MI N AKALEMANA BIDON MARAKAT KAMA TARAKA LNA ALISTIMAR ALISPANE FE ALSETENAT SEDE IFNE UAYT BAMRAN HAHOUA ALYAM SERO CHOFO ALAURACH UATOROK UALMADARES UALMOSTACHFAYAT UALMAUANE UALDEMOKRATIA UAHOKOK ALINSAN UATANMIA ALBACHARIA KOLO HADIHI ALAURACH TALAKAHA JALALAT ALMALEK MOHAMED ALSADES 6UALHOKOMAT ALMAGREBIA //CHIARONA ALLAH ALUATAN ALMALEK ???AMAZEGHE MOHAMED ALHEHE NACHET MIN MONADAMAT MAGHAREBAT ALALAM SOFARA ALMAL ..UADU FE ATANSEKIA ALOROPIA LIDAM ALHOKM ALATE LISAHRA ALMAGREBIA ///MIN MADENAT RENNES BROTAN 35700 FRANSA …13 ..10 ..2014

  • belghaze mohamed, le 13 octobre, 2014 à 19 h 11 min Said:

    NAM ALSAHRA MAGREBIAT UASATABKA MAGREBIAT ILA AN YARETO ALLAHO ALARDA UAMAN ALAYHA CHA MAN CHA UABA MAN ABA ..NAHNO ALCHAB ALMAGREBE KAUE SANODHE BILALE UALNFES ..UAKAUE UALDEF LANATROKO CHBRAN UAHIDAN UALU HAPAT MIN RIMALINA ALDAHABIA CHEARONA ALKALED ALLAH ALUATAN ALMALEK BELGHAZE MOHAMED ADU FE ATANSEKIA ALOROPIA LIDAM ALHOKM ALDATE LISAHRA ALMAGREBIAT UANACHET FE MONADMAT ANJOLO DE MONDO FE ETALIA ..RENNES BROTAN 35700 FRANSA …13 10 2014

  • belghaze mohamed, le 13 octobre, 2014 à 19 h 13 min Said:

    NAM ALUAHDAT ATORABIA MIN ALBOGHAZ ILA ALDAKLAT CHIARONA ALLAH ALUATAN ALMALEK
    BELGHAZE MOHAMED 13 //10 //2014

  • belghaze mohamed, le 28 janvier, 2015 à 14 h 35 min Said:

    السلام عليكم قضية الصحراء المغريبية قضية وطنية ككا لكل مغربى ومغريبية خاريج وداخيل من البغاز الى الكويرة نقول لاخوانننا الجزائرين الاشقاء انيكفوا وينتهى من الادعات المغريضة فى تندوف وتسلح المرتزيقة البوليزاريوا وتدعمهم بالاموال وتشويش على المغريب وتزيف الامور نقول لهم
    الصحرا االمغريبية انتهت بالحكم الداتى الموسع
    جفت الاقلام وطويت الصحوف المغريب بلاد دالديمقراطية وحقوق الانسان نعم انظروا على الصحراوين الذين فروا من جهنمة تندوف ودخلوا الصحراء المغريبة كيف يعيشون والتحقوا باخوانهم فى الدخلة والعيون والسمارة وبجدور يعيشون احسن المعيشة ووفرت لهم الدولة مسكن الائق واعطت لهم الدولة حقهم فى كل مكان يريدون ان يعيش فها نعم جهنم ديال تندوف والسجون فى تندوف والمرتزقة تززججهم بالسلاح وتجنهم وتعدبهم محرومون من كل حقهم كل من يريد ان يلتحق بابنائه واخوانه داخيل المغريب المرتزيقة تاخده الى السجن بارك من التعذيب اتركوا ايها المرتزيقة فى تندوف اخواننا لكى يلتحق بامهاتهم الى داخيل المغريب الصحراء مغريبية وستبقى مغريبية الى انيرث اللهالارض ومن عليها رينيس فرانسا بالغاز محمد 28..1..2015 fransa

Laissez un commentaire

Captcha loading...