facebook twetter Google+ اللغة العربية

Entretien à Rabat avec son Excellence M. Charles FRIES Ambassadeur de France au Maroc

Dans le cadre de nos activités associatives, et après une série de rencontres à Rabat avec Le Conseiller de sa Majesté le Roi du Maroc, son excellence M. André Azoulay, puis M. Jules FAVRET Consul Général de France à Casablanca, et M. Didier LARROQUE, Consul Général de France à Rabat,
M. Rabah LABIED, Président de l’association:  » Nous Français Issus de l’Immigration.. », a rencontré ce jeudi 10 juillet 2014 son Excellence M. Charles FRIES, Ambassadeur de France au Maroc. L’entretien  a eu lieu en la Chancellerie de l’Ambassade de France à Rabat,  et a permis de procéder à un minitour d’horizon de  l’action diplomatique française qui est toujours au service des ressortissants français résident au Maroc ou en visite à ce pays. Cette discution était notamment l’occasion d’aborder l’avenir des relations franco- marocaine et les dernières incidents qui ont touchés cette relation.
Lors de cette entretien, son excellence M. Charles FRIES a d’abord rassuré notre association de la mobilisation et l’engagement de l’ensemble des membres du gouvernements français au plus haut sommet de l’Etat, pour dépasser cette incident et renforcer les liens  multilatéraux et bilatéraux avec le Royaume du Maroc.
M. Charles FRIES à souligné que la France et le Maroc ont des liens plus qu’amicaux. Ces liens sont historiques, basés sur des liens nobles, solides et une coopération élargie dans tout les domaines.
Pour son excellence, rien ne peut ébranler cette relation entre les deux pays. Il s’agit d’une tension passagère, et que le gouvernement français et marocain travaillent étroitement  pour oublier cette incident et préparer l’avenir dans un cadre de respect mutuel, et notamment en ce qui concerne la coopération judicaire entre la France et le Maroc.
Son excellence à salué également l’action et l’engagement de M. Rabah Labied et de l’association qu’il préside: « Nous Français issus de l’Immigration.. » qui multiplie les rencontres avec les officiels marocains et français pour contribuer au dialogue et l’action des deux diplomaties pour un maintien des bonnes relations entre les deux pays. 
De son coté M. Labied à d’abord remercie son excellence M. l’Ambassadeur de l’avoir reçu et de l’avoir longuement écouté. en lui présentant ses vives félicitations pour l’action des diplomates français au Maroc en ce qui concerne le service rendu à notre communauté française installé au Maroc, et pour le rôle qu’ils ont toujours joué pour maintenir les meilleurs relations avec le Maroc en gardant le meilleur contact avec différentes administrations marocaines, (à leur tête son excellence M. l’Ambassadeur et les deux consules généraux de Rabat et Casablanca M. LARROQUE et M. FAVRET).
M. Labied à fait également part à son excellence M. l’Ambassadeur de l’importance et de l’urgence de continuer un dialogue serin, franc, et amical entre le deux diplomaties pour trouver un juste milieu aux incidents passés. Ce dialogue doit être franc et basé sur le respect mutuel des souverainetés, et qui permettrait la reprise de la coopération judicaire entre les deux pays au plus bref délais et cela  dans l’intérêt général du citoyen qu’il soit français ou marocain.
Sur ce sujet de la coopération judicaire, son excellence M. FRIES mesure bien l’importance de cette coopération avec le Maroc, en comparant la France et le Maroc à une famille unique et dit:
« Il y a pas une seule famille au Maroc ou en France qui se trouve même au fon fon des villages des deux pays sans quelle puisse avoir  un lien de sang ou d’amitié partagé, (enfants e couples de doubles nationalités).
Nous avons toujours eu une excellente relations dans le domaine judicaire avec le Maroc, et nous mettons tout en œuvre pour entamer des discutions avec les autorités marocaines et voir les moyens qu’on peut mettre en place et qui respecte la souveraineté des deux pays afin que ce genre d’incidents regrettables ne se produise plus.
La coopération judicaire entre la France et le Maroc doit reprendre tout ses droits si on veut avant tout travailler l’intérêt générale de nos concitoyens qu’ils soient marocaines, français, ou franco-marocain.
De son coté M. Labied se dit confiant que ce nuage qui a entaché le ciel des relations franco- marocain est passagère, et il ajoute:
 » Votre excellence, par fois, même au sein d’une même famille un différent et des tensions peuvent arrivés entre les membres même qui composent cette famille et cela malgré la fraternité et l’amour qui les unissent, mais ce qui est sûr et important, c’est que l’amour et la fraternité qui a toujours unis cette famille sifle la fin de ses tensions et que cette fraternité reprends tous ses droits pour faire place au dialogue amicale et à l’union de cette famille, et c’est bien le cas actuel du couple franco- marocain ».
L’intelligence éclaire de sa Majesté le Roi du Maroc Mohamed VI et du Président de la République français François Hollande, sans doute donneront plus de dynamique à la relations entre les deux pays afin qu’elle reste toujours excellente voir même encore plus meilleure qu’avant. surtout en cette période où les officiels marocains et français entament des discutions franc, amicaux et cordiales pour préparer l’avenir.
M. Labied ajoute: « La densité des échanges politiques, la proximité des deux cultures , l’estime et l’amitié profonde entre le Maroc et la France, ne peuvent que construire cette relation d’exception, et encourager tout militant comme nous à œuvrer pour son maintien, et cela malgré les petites tentatives de certains individus pour envenimer cette relation et la rendre compliquée ».
M. Labied s’est engager devant les officiels qu’il a rencontré, (M. André AZOULAY, M. FRIES, M. LARROQUE, M. FAVRET, d’appeler de tout ses vœux toute acteur de la société civile qu’il soit français ou marocain à multiplier ses efforts afin de veillez à ce que la relation franco( marocaine reste toujours parfaite et unique pour le bien des deux pays et pour l’intérêt général de nos citoyens .
Enfin M. Rabah Labied avait fait part à son excellence M. l’Ambassadeur Charles FRIES de son souhait d’entamer une action associative symbolique envers le Maroc et dans une ville où résident une forte communauté française, avec la présence des officiels français et marocains afin de donner plus de dynamisme à la relations franco-marocain et faire oublier les tensions qui règnent au sein des associations franco- marocaines suite au derniers incidents.
A rappeler que M. Labied avait déjà proposé cette action lors d’une rencontre précédente avec à M. Alexandre ZIEGLER, Directeur de cabinet de M. FABIUS, et à Madame Anne- Claire LEGENDRE, Conseillère diplomatique du Ministre des affaires Etrangères français, zone Moyen Orient et Maghreb.
Le Maroc, a toujours joué un rôle de trait d’union entre l’Europe voisine et l’Afrique, et plaidé pour un partenariat novateur, équitable basé sur un respect mutuel. Il est une terre de dialogue des cultures, une terre de promotion d’un Islam de tolérance, de solidarité et de générosité, l’Europe et plus particulièrement la France doit l’encourager d’avantage dans ce chemin.
Enfin, M. Labied au non du monde associatif et au non de tous les acteurs de la société civile franco- marocain à remercie chaleureusement son excellence M. L’Ambassadeur de l’avoir reçu dans cette belle et splendide résidence diplomatique, et lui a souhaité toute la réussite dans sa mission d’Ambassadeur de France au Maroc. en concluant par:
Le Maroc a un allié de taille en Europe et la France possède un allié stratégique en Afrique ». Longue vie au relations franco-marocaines.
Rabah Labied
Président de l’association:  » Nous Français Issus de l’Immigration.. »
Membre de l’association Française des Victimes du Terrorisme.



Laissez un commentaire