facebook twetter Google+ اللغة العربية

Le Maroc proteste contre la lâche agression morale dont il a été victime le Général Bennani à Paris

Vif mécontentement du Maroc à la suite de la « lâche agression morale » dont a été victime, mercredi, le général Abdelaziz Bennani, dans sa chambre de l’hôpital parisien du Val-de-Grâce, de la part de l’ancien capitaine Mustapha Adib. Le ministère français de la Défense ouvre une enquête.
La réaction du Maroc ne s’est pas fait attendre suite à « l’agression morale » dirigée, mercredi, contre Abdelaziz Bennani, général de corps d’armée, admis à l’hôpital parisien de Val-de-Grâce. L’ancien capitaine Mustapha Adib a tenté, mercredi, de s’introduire de force dans la chambre du Général.
L’ambassadeur de France au Maroc, Charles Fries, a été convoqué, jeudi à Rabat, par Mohamed Yassine Mansouri, directeur général d’Etudes et de Documentation, pour lui faire part du vif mécontentement du Royaume à la suite de la  » lâche agression morale dont a été victime, la veille, le général de corps d’armée Abdelaziz Bennani, dans sa chambre de l’hôpital parisien de Val-de-Grâce, de la part du dénommé Mustapha Adib « , indique la MAP.
Pour le Maroc, cet « acte inadmissible qui vient s’ajouter aux nombreux incidents qui ont émaillé, ces derniers mois, les relations maroco-françaises, risque de compliquer davantage le processus de normalisation des relations bilatérales », précise la même source.
Le Maroc a également exprimé ses vives protestations par la voix de son ambassadeur à Paris. Chakib Benmoussa a été reçu, ce jeudi, au ministère français des Affaires étrangères pour dénoncer cet « acte particulièrement grave par son caractère provocateur et injurieux envers une haute personnalité marocaine hospitalisée dans un hôpital militaire français ». Benmoussa a exprimé « des interrogations quant à la complaisance dont bénéficient certaines personnes connues pour leurs antécédents et qui ne peut qu’impacter négativement les relations maroco-françaises ».
Suite à la protestation du Maroc, les autorités françaises ont annoncé l’ouverture d’une enquête diligentée par le ministère de la Défense. Les officiels marocains ont tenu à rappeler à leurs homologues français l’attachement du Maroc à la qualité des relations historiques et profondes avec la France
MAP


Laissez un commentaire