facebook twetter Google+ اللغة العربية

Le Bygmalion MRE : Le scandale des subventions du Ministère des MRE

La lecture du listing des subventions accordées par le Ministère chargé des marocaines résidant à l’étranger, donne le vertige :  Près de 9 Milliards de Centimes

des sommes faramineuses distribuées avec des motifs incongrus, qui expriment l’absence d’une stratégie objective et cohérente d’une politique publique à la hauteur des enjeux de notre communauté et une gabegie financière dont la finalité nous oblige à nous poser des questions très sérieuses sur l’issue et l’utilisation de cette manne financière qui totalise sur les exercices de 2009, 2010 et 2011 la somme globale de 80.789.668,00 DH.

L’analyse de ce document (cf. pièce jointe), nous fait observer trois grandes tendances en matière d’attribution :

I. Les opérateurs d’appui (OPAP), la poule aux œufs d’Or :

Le Ministère MRE avait mis en place un travail de partenariat nous dit-on avec des associations appelées « des opérateurs d’appui » (OPAP) pour renforcer les capacités d’autres associations pour monter des projets. Ce travail devait être réalisé sous forme de formation. Or, la lecture du listing fait ressortir des attributions de subventions à ces opérateurs « choisis » sans nous dire sur quels critères, de sommes très importantes qui dépasseraient de loin le financement des projets eux mêmes des associations

Ainsi, l’association Migrations et Développement (Marseille-France) a reçu la somme globale de : 4.212.800DH

sous le libellé « renforcement des capacités des cadres associatifs » répartie comme suit :  

• 2009 : 500.000 DH

• 2010 : 2.000.000 DH

• 2011 : 367.000 DH + 1.345.800 DH

Donc, un total de 4.212.800,00 DH

L’Association Médicale d’aide au Développement entre l’Auvergne et le Maroc (oui médicale…) de Clermont-

Ferrand :

• 500.000 DH   en 2009

• 2.500.000 DH   en 2010

• 400.000 DH   en 2011

Soit un total de 3.400.000,00 DH  

L’association « Al Qafila » (Italie – Milan)  

• 2.494.000 DH     en 2009

•   280.000 DH une subvention versée en 2009 (pour appel à projet)

Soit un total de : 2.774.000 DH

L’association CEFIR (Dunkerque -France)

• 1.350.000 DH   en 2011

•   240.000 DH   en 2010 (appel à projet en faveur des étudiants marocains de Dunkerque)

Soit un total de : 1.590.000 DH

L’association « DMK » (réseau de compétences Germano-marocaines – Düsseldorf)  

• 1.628.000 DH   en 2010

•   715.000 DH   en 2011

Soit un total de : 2.343.000 DH

L’association maroco-italienne de la culture et d’enseignement pour l’intégration (Bologne-Italie)

• 1.140.000 en 2011

II. La femme et Al Moudawana, le beau prétexte :

On peut relever que sous le libellé « pour une meilleure application de la Moudawana chez les femmes émigrées » de fortes sommes ont été distribuées, pour expliquer la Moudawana qui, de toutes les manières, ne s’applique pas sur le sol étranger :

• Association YITTO (Casablanca) 2.181.200   en 2010

• Association  »Atlas Dialyse » (Paris) 1.920.000   en 2010

Soit un total de : 4.101.200 DH

III. Des projets culturels farfelus :

On peut s’interroger également sur l’intitulé de certains projets avec des sommes importantes allouées, à titre d’exemple :

deux stages en faveur des associations organisés par l’association maroco-italienne de Bologne du 4 au 9 décembre 2011 et du 31 mars au 3 avril 2012, 10 jours de formations pour la bagatelle de 1.140.000,00 DH !!

Ainsi au profit de : l’association « Fondation des trois cultures » (Séville-Espagne) pour le motif « activités culturelles»  

•   969.000 DH   en 2010

• 1.600.000 DH   en 2011

Le Ramadan, une période propice où Lahrira coule à flot, du robinet du Ministère :

Rien que sur les deux années 2010 et 2011, sous l’intitulé « opération Ramadan aide aux démunis » un total de

9.240.522,00 DH aura été distribué à des associations avec des coupures de 110 000 DH en moyenne !! Ceci nous incite à nous interroger sérieusement sur la mission du Ministère et sa stratégie politique concernant les MRE.

Des associations marocaines du Maroc, de la fête aussi :

On peut relever également que des associations marocaines, établies au Maroc, et qui n’ont rien de MRE bénéficient de dotations diverses, totalisant une enveloppe globale de : 7 810. 870 DH, dont l’association YITTO de Casablanca avec 2 181200 DH !!

Constitution marocaine, article 1er  

La reddition des comptes :

En tant que MRE et citoyens responsables, nous sommes en droit de poser les Questions suivantes :

• Quels sont les critères d’attribution des subventions ?

• Quelle est la composition de la commission d’attribution des subventions, si commission existe ?

• Quels sont les moyens dont dispose le Ministère MRE, pour exercer son droit de suivi et de contrôle sur les

associations grassement financées ?

• Quels sont les critères de choix au sujet des opérateurs d’appui (OPAP) qui bénéficient, d’une manière

douteuse, de grosses sommes d’argent, qui paraissent très disproportionnées par rapport aux objectifs

poursuivis ?

• Ce listing couvre la période de 2009, 2010 et 2011 sous la direction du Ministre M. Mohamed Ameur, ayant

pour secrétaire général du ministère M. Mohamed El Bernoussi auparavant consul du Maroc à Marseille et

comme « directeur de l’immigration » Monsieur Abdelfattah SAHIBI, limogé dernièrement par M. Anis Birrou.

• Nous demandons au nouveau Ministre Anis Birrou, de rendre public les attributions de 2012-2013 et l’année

en cours. Nous lui demandons également de s’exprimer sur sa volonté de faire un audit des dépenses du

Ministère, et les justificatifs des dépenses et des activités des associations financées notamment les

opérateurs d’appui (OPAP) !

• Dans le cadre de notre Constitution et de l’article 1er, Nous demandons à M. Anis Birrou de clarifier cette

situation devant la société civile MRE !

• Nous demandons aux associations citées, s’agissant de l’argent des contribuables marocains, de fournir toutes

informations sur l’issue des subventions récoltées et les résultats de leurs projets.

Enfin, Nous avons l’intention de saisir la cour des comptes sur toutes ces questions.

Pour la Coordination du Collectif CAME*

Mohammed HASHAS

Mohammed ALAOUI BERNOUSSI

Fait à Paris, le 01 juin 2014

(*) Collectif des Associations Marocaines d’Europe

Pour télécharger le fichier (source site du ministère)

http://www.marocainsdumonde.gov.ma/media/67482/liste%20assmre-site_2.xlsx..

 

 



Laissez un commentaire