facebook twetter Google+ اللغة العربية

Casa: Un premier parking-relais pour les utilisateurs du tramway

La capitale économique est connue pour ses problèmes de circulation et de stationnement. Les rues étroites et les artères bloquées ne facilitent pas la tâche aux conducteurs dans une ville qui génère en moyenne près de 10 millions de déplacements par jour.
La dernière étude réalisée avant l’entrée en service de la première ligne de tramway estimait le nombre de déplacements quotidiens à Casablanca à 11 millions, dont 1,6 million en voitures individuelles et 1,43 million en transports collectifs.
Face à ce constat, la ville a décidé d’aménager le premier parking de voitures destiné aux utilisateurs du tramway.
En effet, les autorités de la ville viennent de définir le site qui devrait l’abriter. Et c’est au niveau du quartier Oasis, à proximité de la gare ferroviaire, qu’un terrain appartenant au domaine public a été réservé à ce projet. Ce projet de construction du premier parking-relais du tramway, annoncé lors du lancement de la ligne de tramway de Casablanca, a pris du retard en raison de problèmes de foncier. Mais c’est finalement un terrain de 8.000 m2 qui sera aménagé au quartier l’Oasis, et qui pourra accueillir 300 véhicules. En tout, l’aménagement du parking nécessitera, selon les premières estimations, une enveloppe de 5 MDH. Les appels d’offres devraient être lancés par Casa Transport dans les prochains jours.
Depuis le lancement de la première ligne du tramway, il était prévu de mettre en place des parkings de voitures à proximité des trois terminus du tram et des stations à forte affluence. L’idée est d’encourager les automobilistes à utiliser le tram pour une meilleure fluidité du trafic dans la métropole. Au total, quatre emplacements ont été identifiés pour accueillir d’autres parking-relais. Tous seront sous forme d’aires de stationnement gardiennées à côté des terminus du tramway où les usagers peuvent garer leurs voitures en sécurité et emprunter le tramway moyennant un tarif combiné tram-parking à un prix attractif.
L’objectif est d’inciter les usagers à laisser leurs voitures et utiliser les transports en commun, en l’occurrence le tramway, et ainsi contribuer à réduire le nombre de voitures au centre-ville. Casa Transport travaille de concert avec le conseil communal pour trouver d’autres terrains dans les stations proches des facultés pour desservir les usagers de Hay Hassani, Oulfa, Laymoun ainsi qu’à côté de Marjane Californie et Moulay Rachid/Sidi Moumen. La mise en service de l’ensemble des parkings prévus contribuera à réduire le trafic, mais aussi à attirer de nouveaux usagers du tram.
Un parking pour le boulevard d’Anfa
Le conseil communal de Casablanca a signé un accord, fin 2013, avec Crédit du Maroc pour construire un parking souterrain au niveau du boulevard Anfa. Le conseil a négocié la construction de cette infrastructure en contrepartie d’une dérogation pour permettre à la banque de bâtir deux tours à côté du parking en question. Ce dernier sera mis en place en dessous d’un jardin et à côté d’un grand hôtel du boulevard Anfa, non loin des boulevards Al Massira et Zerktouni.
Le projet nécessitera une enveloppe budgétaire d’environ 40 à 50 millions de dirhams. Il sera construit sur trois niveaux et sera d’une capacité de 600 places. Le nouveau parking permettra d’apporter une solution au problème de stationnement que connait la ville de Casablanca, diminuera la pression sur cette partie de la métropole et facilitera ainsi le flux de circulation. Le futur parking du boulevard d’Anfa sera géré par le Conseil de la ville.
LE MATIN 12 mai 2014



Laissez un commentaire