facebook twetter Google+ اللغة العربية

Monsieur le Ministre Anis Birrou, nous vous invitons à une réelle synergie des acteurs de terrain

Communiqué 
Nous exigeons l’intégration des MRE pour gérer eux même la direction, traitée en article 8 par le projet de restructuration du ministère (cf. pj). 
Cela ne fait qu’appliquer les recommandations de SM. le Roi, notamment, son discours du 20 août 2012.
Ma relation avec mon pays le Maroc, fait partie de l’héritage que je dois laisser à mes enfants, au même titre que mon compte en banque. 

Après le passage calamiteux de Maazouz à la tête du ministère des MRE,
Après les ratés de Choubani avec son dialogue étriqué et fabriqué pour les MRE (Lyon, Paris et Bruxelles),
Entre temps, ce qui restait de nos invocations nous a débarrassé de Sahibi, et nous en sommes ravis,

Et voilà maintenant, nous reprenons notre bâton de pèlerins pour invoquer Dieu sur ce que fait ou commence à faire le ministère de Mr. Birrou. ​​
… notre calvaire continue,
Le tissu associatif des MRE est en ébullition depuis quelques semaines, dès qu’un bruit sur la rencontre du 10 mai à Rabat est sorti.
En effet, nous apprenons, via un document distribué, dans le secret (pj), aux invités, que la rencontre ne concerne que le Programme de partenariat du ministère avec les Associations MRE. Ces invitations, selon les dires rapportés sur Birrou, sont gérées par les consulats marocains. Ce qui veut dire que celui qui ne rentre pas dans le moule, n’est pas invité.
Ça  nous remonte à loin et ça nous rappelle de mauvais souvenir, cette façon de voir les choses et cette relation que, le nouveau ministre des MRE, voudrait instaurer pour construire ses partenariats avec les associations des citoyens marocains de l’étranger.
 
Monsieur le Ministre Birrou,
Nous disons, NON, comme nous l’avons fait un 29 novembre 2013 quand on a dénoncé la rencontre organisée en catimini par Sahibi, à juste titre dans le même cadre de la rencontre du 10 mai. Étaient présents, le secrétaire du ministère des MRE, le consul général de Paris, l’OPAP Stratégique et quelques associations triées sur le volet. Des associations de copinage de l’ancien, ministre Maazouz qui à excellé par son incompétence à gérer le dossier MRE.
 
Cette réunion rentrait dans le cadre du soi-disant partenariat « Opérateur d’appui » signé avec Maazouz et que nous avons dénoncé à son époque. Car l’appel à projet de l’époque qui a été publié sur le site du ministère, était publié à la dernière minute (après la signature des contrats avec les OPAP Stratégiques) et sous 3 versions corrigées sous la pression de notre dénonciation de l’époque, déjà.
 
Dans le compte rendu de la réunion du 30, dont une copie est jointe à ce communiqué, rédigé par Mr. Loukili de CEFIR et Opérateur Stratégique du projet, nous avons signalé ces faits et nous avons dénoncé cette façon de travailler.
 
La réunion du 10 mai 2014, donc, se tient en l’absence du grand nombre d’association du terrain. Elle se tient avec ce que nous appelons les « sous-traitants du Business associatif » en marginalisant, encore une fois, l’ensemble du tissu associatif des MRE, le premier concerné.
 
Ces pratiques ne font que ternir l’image du ministère aux yeux des MRE et décrédibilisent son action contrairement aux volontés de Sa Majesté le ROI.
 
Nous exigeons l’intégration des MRE pour gérer eux même la direction traitée en article 8 par le projet de restructuration du ministère (cf. pj). Cela ne fait qu’appliquer les recommandations de SM. le Roi, notamment, son discours du 20 août 2012. 
 
Nous appelons l’ensemble des MRE et leurs associations à dénoncer ces agissements et faire bloc contre toute tentative de spoliation de nos droits de regard dans ce qui se passe dans ce ministère et toutes les instances qui prétendent travailler pour les MRE et leur doléances qui restent un chantier non achevé depuis des décennies.
P.S. Copie destinée au :
– Palais Royal
– Chef du Gouvernement

Cordialement,
Mohammed HASHAS

Membre Associatif
http://www.marocainsdumonde.gov.ma
 



Laissez un commentaire

Captcha loading...