facebook twetter Google+ اللغة العربية

Le prince paie les frais de scolarité du fils d'Ahmed Benseddik

Moulay Hicham a payé les frais de scolarité du fils d’Ahmed Benseddik à l’université américaine de Sharjah, a appris Le360 auprès d’une source aux Emirats Arabes Unis.

Moulay Hicham a payé les frais de scolarité du fils d’Ahmed Benseddik à l’université américaine de Sharjah, a appris Le360 auprès d’une source aux Emirats Arabes Unis. La somme de 50 000 dollars a été généreusement mise à la disposition de l’autoproclamé opposant pour lui permettre de couvrir les frais de scolarité et d’hébergement de son fils Omar Benseddik pendant les deux semestres de l’année universitaire 2013-2014. Ancien fonctionnaire, Ahmed Benseddik avait imaginé un coup d’éclat en rompant son allégeance à Mohammed VI dans une lettre ouverte au souverain. Fondée en 1997 aux Emirats Arabes Unis par le cheikh Sultan Bin Mohammad Al Qassim, l’université américaine de Sharjah est considérée comme l’un des meilleurs établissements universitaires dans les pays du Golfe et au Moyen-Orient. Dans un entretien avec le site demainonline, Ali Amar avait dénoncé la propension de Moulay Hicham à « l’achat des âmes ». Ahmed Benseddik, qui fait partie des douze mercenaires à la solde du prince, serait très occupé en ce moment par la traduction en arabe du livre de Moulay Hicham intitulé « Journal d’un prince banni ». Quand on connaît ce que perçoit un traducteur professionnel de roman ou d’essai, l’on se dit que le prince paie vraiment trop cher les âmes qu’il achète.
Le360.ma


Laissez un commentaire

Captcha loading...