facebook twetter Google+ اللغة العربية

"À mon âge, je me cache encore pour fumer", un succès!

Et à travers leurs confidences tour à tour émouvantes, ironiques, violentes, se dessinent un paysage social hostile, où douleur et désespoir font partie du quotidien. Violences politiques, religieuses, sexuelles dont les femmes sont les premières à souffrir.
« A mon âge, je me cache encore pour fumer ». Une pièce aux dialogues de fiel, signée Rayhana, une comédienne et dramaturge algérienne. La pièce a conquis le public, vendredi à Casablanca, et a été applaudie par l’ancien chef du gouvernement Abderrahman El Youssoufi.



Laissez un commentaire