facebook twetter Google+ اللغة العربية

Maroc en 2017: une croissance en hausse?

La croissance devrait rebondir en 2017, annonce Aujourd’hui le Maroc dans son édition du 13 octobre, en se basant sur un rapport de la Banque mondiale publié en fin de semaine dernière.

L’institution financière a ainsi mis en avant le plan durable d’assainissement des finances publiques adopté par le Maroc depuis 2013. Ainsi, grâce à ce plan et à la baisse des prix du pétrole, le double déficit a reculé et les réserves de change ont augmenté.

A moyen terme, le renforcement du secteur privé et la création d’emplois, ainsi que la réduction des inégalités et l’accroissement de la prospérité partagée, sont les premiers défis à relever.

La BM souligne aussi que la libéralisation des prix du carburant, une libéralisation réussie, selon elle, a permis de résorber le déficit budgétaire et  d’améliorer la balance extérieure des paiements.

La banque précise qu’en poursuivant sur le même rythme, le déficit budgétaire devrait être ramené à 3,5% du PIB en 2016. La dette devrait, quant à elle, être stabilisée à environ 64% du PIB.

En revanche, les réserves internationales du Maroc ont augmenté pour atteindre 24,9 milliards de dollars, soit l’équivalent de 7,3 mois d’importations à la fin du 1er semestre 2016.

En 2017, le déficit budgétaire devrait connaître un recul pour atteindre 3% du PIB.

Par Fayçal Ismaili

(10)



Laissez un commentaire

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.