facebook twetter Google+ اللغة العربية

Maroc : Résultat des législatives du 07 octobre 2016

Après dépouillement et décompte des voix dans l’ensemble des circonscriptions locales et nationale, au titre du scrutin législatif de vendredi pour l’élection des membres de la Chambre des représentants, le ministère de l’Intérieur annonce la nouvelle composition de la Chambre basse, en attendant sa validation par la Commission nationale des statistiques.

Résultats.

Le Parti de la justice et du développement (PJD) reste le grand gagnant de ces élections avec 125 sièges dans la nouvelle composition de la chambre des Représentants. Le Parti de l’Authenticité et de la modernité (PAM) lui emboite le pas avec 102 sièges, suivi par le Parti de l’Istiqlal (46 sièges), le Rassemblement national des indépendants (37 sièges), le Mouvement populaire (27 sièges) et l’Union socialiste des forces populaires (20 sièges).

Aux termes de ces élections, l’Union constitutionnelle réussit à décrocher 19 sièges à la Chambre basse. Le Parti du progrès et du socialisme décroche 12 sièges alors que le Mouvement démocratique et social s’assure 3 sièges. La Fédération de gauche démocratique n’a eu que 2 sièges malgré la grande mobilisation sur les réseaux sociaux lors de la campagne électorale. Les deux sièges vacants sur les 395 fauteuils parlementaires seront occupés par le Parti de la gauche verte et le Parti de l’unicité et de la démocratie.

Ordre respecté pour la liste nationale 

Dans un communiqué parvenu ce samedi à notre rédaction, le département de Mohamed Hassad indique que concernant les 90 sièges des listes nationales, le Parti de la justice et du développement (PJD) rafle 27 sièges, suivi par le Parti de l’Authenticité et de la modernité (21 sièges). Le Parti de l’Istiqlal ferme la marche du Top 3 avec 11 sièges. Viennent ensuite le Rassemblement national des indépendants (9 sièges), le Mouvement populaire (7 sièges), l’Union socialiste des forces populaires (6 sièges), le Parti du progrès et du socialisme (5 sièges) ainsi que l’Union constitutionnelle (4 sièges).

Le département de l’Intérieur précise que ces résultats restent provisoires en attendant leur validation par la Commission nationale des statistiques, conformément aux dispositions légales en vigueur.

La même source rappelle également les résultats après le dépouillement et le décompte des voix au titre des listes locales, où le PJD perd un siège au profit du PAM, pour passer de 99 à 98 sièges seulement. Le PAM arrive deuxième avec 81 sièges, suivi par le parti de la Balance (35sièges) et le RNI (28 sièges).

(47)



Laissez un commentaire

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.